QU'EST-CE QU'UN IMPLANT DENTAIRE

Les implants dentaires sont tout simplement des racines dentaires artificielles qui, par un processus de fixation rigide au niveau de l’os des mâchoires appelé « ostéo-intégration », permettent un appui suffisamment rigide pour la confection de couronne sur implant ou d’un pont fixe vissé dans les implants afin de redonner au patient édenté une fonction masticatoire normale.

Voici quelques termes communément employés pour faire référence aux implants dentaires: « dent vissée, couronne vissée, pont/bridge vissé, implantologie ou implantation dentaire».

Avant la pose d'implants dentaires, un dentiste doit compléter un examen clinique et radiologique rigoureux afin de s'assurer que la condition de votre bouche est favorable à recevoir ce type de traitements. Votre état de santé général devra aussi être évalué car certaines maladies systémiques peuvent causer embûche à la guérison et l'intégration osseuse des implants dentaires.

Les étapes de traitements qui suivent sont les mêmes depuis la venue de l'implantologie moderne au cours des 50 dernières années mais peuvent aujourd'hui être condensées dans le temps afin de rendre le traitement plus convivial si la situation clinique le permet. Le déroulement typique procède comme suit :

  1. Un dentiste avec une expérience significative en chirurgie buccale effectue la pose des implants dentaires.
  2. Une période de guérison et d'ostéo-intégration de 4 à 6 mois est accordée avant de commencer les étapes prothétiques.
  3. Un dentiste avec une expérience significative en prosthodontie sur implants dentaires procède à la confection et la mise en bouche de la prothèse finale.

La science de l'implantologie dentaire ne cesse de progresser et les techniques et matériaux employés aussi. Aujourd'hui, dans la grande majorité des cas en zone esthétique, nous pouvons procéder à la pose de l'implant et la mise en place d'une prothèse temporaire immédiate fixe, ce qui permet au patient de conserver l'esthétique et la fonction pendant la période de guérison.

La nécessité de rebâtir la zone édenté au moyen d'une greffe osseuse avant la pose de l'implant dentaire est parfois indiquée mais souvent, il est possible de l'éviter et procéder avec une approche sans greffe.

Voir les sections "Pour remplacer une dent" et "Pour remplacer plusieurs dents" pour plus de détails.

Cliquez pour visionner une animation démontrant la pose d'un implant dentaire et d'une couronne sur implant

Les traitements de remplacements dentaires grâce à l’implantologie aident à prévenir le vieillissement prématuré du visage causé par l’atrophie musculaire et osseuse.

En transmettant les forces de mastication aux mâchoires, les dents naturelles et leurs racines maintiennent ces os dans un cycle d’équilibre constant de remodelage cellulaire et en contenu minéral.

L’extraction des dents prive les mâchoires de la stimulation masticatoire et les crêtes alvéolaires se résorbent rapidement par la suite

Sur une période de 10 à 20 ans, le volume d’os alvéolaire peut s’être en grande partie résorbé, ce qui amènera une instabilité progressive des prothèses dentaires amovibles conventionnelles.

Cette incapacité graduelle à mordre avec force engendrera par le fait même une diminution importante du tonus des muscles du visage.

Après 20 à 30 ans, la plupart des gens dans cette condition ont perdus tout l’os trabéculaire et peuvent présenter une déformation de l’os cortical également.

Lorsque rendus à ce stade de résorption, le visage présente souvent des signes de vieillissement prématurés et le port des prothèses amovibles causera souvent son lot d’inconforts tel que des douleurs aux visages, au cou et aux articulations temporo-mandibulaires.

Les muqueuses orales seront également souvent ulcérées dû à l’instabilité accentuée des prothèses qui causent à ce stade des points de pression souvent très douloureux et intolérables lors de la mastication.

Les avantages des prothèses sur implants

Les prothèses sur implants procurent donc aux patients édentés une confiance en soi améliorée sur tous les plans de leur vie. N’ayant plus aucune limitation de fonction masticatoire grâce à des dents fixes comme une dentition naturelle, leur habileté à s’alimenter adéquatement sans inconfort est retrouvée, ainsi qu’une digestion normale et une capacité d’élocution (phonétique) souvent améliorée.

Bref, une meilleure santé et une qualité de vie bonifiée!

Voici une photo d'un patient avec une dentition en situation terminale avant l'extraction de toutes les dents et la pose d'implants dentaires et prothèses temporaires immédiates fixesVoici une photo d'un patient ayant transitionné d'une dentition en situation terminale à la pose d'implants dentaires suivant le protocole All-on-4 TM et des prothèses finales fixes implanto-portées

Contre-indications aux implants dentaires

Certaines conditions médicales peuvent causer embûche aux traitements en implantologie.

En voici quelques unes :

  • le diabète non-contrôlé
  • certaines conditions cardiaques
  • les traitements de radiothérapie ou chimiothérapie récents
  • l’hyperparathyroidie non-contrôlée
  • le tabagisme
  • la prise de biphosphonates (il est noté que l’ostéoporose en soi n’est pas une contre-indication à la pose des implants dentaires)

Une grossesse n’est pas une contre-indication absolue mais il est toutefois recommandé de reporter les traitements dentaires électifs tels que les implants dentaires après l’accouchement.

Est-ce que ça fait mal?

Cette question est souvent la première en liste lorsqu’on considère ce type de traitement. Comprenez ceci : de toutes les différentes approches chirurgicales disponibles pour remédier à la mobilité des prothèses dentaires, la pose d’implants ostéo-intégrés est définitivement la moins invasive et celle qui procure les meilleurs résultats à court et long terme.

Le placement d’implants dentaires n’est pas considéré comme une chirurgie majeure. La grande majorité du temps, les patients rapportent un niveau d’inconfort et de symptômes post-opératoires plus faibles qu’à la suite d’une extraction dentaire. Et lorsqu’on combine la pose d’implant(s) avec une ou des couronnes vissées temporaires immédiates lors de la même procédure, le niveau de confort et de normalité pendant la guérison augmente encore plus.

Si la crainte de la chirurgie vous freine tout de même dans votre démarche, sachez qu’il est possible de vous aider à surmonter ce stress par l’administration d’un sédatif (calmant) la veille de la procédure et le jour de la pose des implants. En combinant avec l’anesthésie local habituelle, les patients trouvent l’expérience très peu encombrante et certains vont jusqu’à dire agréable!

Des implants dentaires : est-il trop tard pour moi?

Au sujet de l’âge et de la pose d’implants, il n’y a pas trop de restriction. Il n’y a pas de limite d’âge pour recevoir des implants dentaires et lorsque la condition médicale du patient le permet, le taux de succès demeure identique à tout âge. De nos jours, nous traitons régulièrement des patients de 70,  de 80 et même parfois 90 ans et plus.

Par contre, pour les jeunes patients, il est préférable d’attendre la fin de la période de croissance avant de considérer un remplacement de dent sur implant. D’autres solutions temporaires peuvent être alors proposées pour adresser des dents absentes et l’esthétique du sourire compromis.

Vous aimeriez une consultation avec le Dr Battah?